Un week-end à Bruges

Bruges s’est ouverte à nous par un week-end d’août froid et pluvieux. Aussi, l’ai-je perçue davantage mélancolique que bucolique. Nous avons aussi dû faire abstraction des groupes de touristes qui grouillent et se bousculent dans les petites rues pavées. Mais finalement, le clapotis des gouttes de pluie dans les canaux, la douceur des murs de briques rosés ou orangés, et la chaleur diffuse de la bière belge ont fini de nous conquérir!

Bruges : la « Venise du Nord »

Prague, Amsterdam ou Bruges, à croire que chaque pays veut sa propre Venise ! Ceci étant, il est vrai que les canaux donnent un charme romantique à la ville. Et aussi les façades de briques, si typique des villes du Nord. Ainsi, c’est un véritable camaïeu de rouge, d’orange et de rose qui se déroule au grès des canaux, pour le plus grand plaisir des promeneurs!

La quiétude du béguinage de Bruges

Moins touristique que le centre historique, le béguinage est un lieu charmant avec ses petites ruelles et ses maisons blanchies à la chaux. Pour la petite histoire, il a été construit au XIIIème siècle, accueillant alors des femmes seules,  religieuses ou non.

Nous avons vraiment apprécié le béguinage, sa sobriété et l’atmosphère apaisante, presque spirituelle, qui s’en émane. On se croirait dans un jardin zen 🙂

Petite anecdote : les cabanes dans les arbres ne sont pas, comme je l’avais initialement supposé, des lieux de recueillement. Elles sont en réalité l’oeuvre d’un artiste japonais, à l’occasion d’une exposition grandeur nature organisée dans la ville!

Les chaleureuses bières belges

Pour nous réconforter de la météo maussade, nous comptions sur la réputation des bières belges. Et bien, nous avons été servi, tant les opportunités de dégustations et autres visites autour de cette thématique foisonnent dans le plat pays. Bruges n’échappe pas à la règle, avec un musée de la bière plutôt bien fichu. La visite se conclue au tout dernier étage du musée par une dégustation de trois pressions, à choisir parmi plusieurs dizaines de références.

Le fameux « Wall of beer » propose également ce type de dégustations. Nous avons même pu profiter de la terrasse, savourant la visite inattendue d’un rayon de soleil!

Attention : les bières belges sont plus fortes que les françaises (entre 8 et 9° pour la plupart), mais aussi bien meilleures!

J’adore cette architecture et cette ambiance des villes du Nord ☺ Connaissez-vous Bruges ? Avez-vous aimé cette ville ? 

Laisser un petit mot

%d blogueurs aiment cette page :