Vietnam | Hué, capitale impériale

Après un séjour à Hoi An empreint de découvertes et d’émerveillement, nous nous apprêtons à lever le voile sur Hué, l’ancienne capitale impériale du Vietnam. Nous arrivons à l’hôtel sous une pluie battante. L’atmosphère est chaude, lourde, et nous colle à la peau. Fatigués par le trajet à moto (nous en avions profité pour emprunter le célèbre Hai Van Pass, qui nous a d’ailleurs un peu déçus), nous n’imaginons pas encore à quel point cette ville va nous séduire.

Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam

C’est donc trempés que nous débarquons à l’hôtel (que nous recommandons chaudement, mais nous en reparlerons un peu plus bas !). Nous sommes pourtant accueillis comme des rois ! Autour d’un jus de fruits frais, le responsable de la réception nous propose pour le lendemain les services d’un chauffeur. Comme beaucoup de voyageurs, nous avons en effet l’intention de visiter les tombeaux impériaux, situés à quelques kilomètres de la ville de Hué.

Il nous invite aussi à visiter la citadelle impériale dès ce soir. Voyant nos regards surpris, il nous explique qu’elle est ouverte au public tout l’été jusqu’à 22h ! Curieux, nous décidons de suivre son conseil, et n’allons pas être déçus !

Hué | La citadelle impériale

C’est en 1802 que Gia Long, premier chef de la dynastie Nguyen, fit de Hué la capitale impériale du Vietnam, ce qu’elle restera jusqu’en 1945. Ce choix était dû à sa position au centre du pays et à sa facilité d’accès à la mer. Le style de la Citadelle Impériale est inspiré de l’architecture chinoise.

Nous en avons donc fait la visite de nuit. Si le tarif est le même qu’en journée, toutes les salles ne sont pas ouvertes au public. Pourtant, nous n’avons absolument pas regretté ce choix.

De nuit, la Citadelle s’anime autour d’un spectacle qui nous laisse imaginer la vie du palais du temps des Nguyen. Combats d’arts martiaux, défilés, concerts, pièce de théâtre, initiations à des jeux anciens … Tout est mis en oeuvre pour nous faire vivre la splendeur de l’empire vietnamien. Séduits, nous déambulons dans le dédale de cours aux illuminations kitsch et multicolores, de salles recouvertes de dorures et de boiseries, et de jardins tropicaux au rythme des différents tableaux. 

Je ne peux que vous recommander cette expérience dont je garde un souvenir magique !

Tarif : 150.000 dongs par personne (environ 5€) | Ouvert tout l’été, de 19h à 22h

Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam

Hué | Street-food

De retour vers l’hôtel, nous décidons de faire une pause « street-food », et de goûter aux saveurs qui font la réputation de Hué. Après avoir croisé un drôle de restaurant semblable à un lotus flottant à la surface de l’eau, nous repérons un marché nocturne, sous un large pont métallique. Les locaux dégustent toutes sortes de mets exotiques, assis sur de minuscules chaises en plastique rouge, ou bien déambullant entre les étals.

Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam

Prenant notre courage à deux mains, nous commandons une sorte de pizza, cuisinée sur une feuille de riz, et recouverte de sauce. Ok, pour ma part, ce ne fût pas un grand succès, mais la suite de notre périple nous prouvera que la street-food vietnamienne peut être délicieuse également ! Ceci dit, je n’ai pas baissé les bras, puisque j’ai ensuite commandé un gobelet rempli d’étranges mixtures de fruits aux couleurs parfois fluos (photo ci-dessous garantie sans retouche !)

Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam

Hué | Mausolées et pagodes

Le lendemain, nous avions rendez-vous avec notre chauffeur à 9h du matin. En effet, les environs d’Hué sont connus pour abriter les tombeaux des empereurs de la dynastie des Nguyen. Y accéder requiert un véhicule (taxi ou moto – à noter qu’il est impossible de louer une voiture sans permis vietnamien, d’où le chauffeur).

Donc, le chauffeur nous récupère, et nous conduit vers le premier site de notre itinéraire. Nous avons choisi de voir deux mausolées, et deux pagodes. 

Le tombeau de Khai Dinh

Ce tombeau est le plus récent, et le plus petit des sept mausolées que compte la région de Hué. Sa décoration (intérieure surtout) est toutefois impressionnante, bien que très chargée ! J’ai aussi bien aimé l’allée avec ses statues et la vue sur les collines environnantes. 

NB : comme pour les temples, et de façon générale, tous les lieux sacrés, il est nécessaire de prévoir des vêtements couvrant épaules et jambes (autrement, vous devrez comme moi en acheter sur place au prix fort !)

Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam

Le tombeau de Tu Duc

Ce magnifique mausolée se compose d’une cinquantaine de bâtiments entourés de lacs et de jardins. Il a été conçu par l’empereur Tu Duc de son vivant. Le lieu lui servait d’ailleurs de résidence secondaire, où il aimait se reposer en compagnie de ses nombreuses épouses et concubines (une centaine !), composer de la poésie ou encore chasser.

Loin de l’image sombre et austère qu’on peut se faire d’un mausolée, la visite de ce tombeau est vraiment poétique, bucolique et très reposante. C’est un endroit que j’ai beaucoup apprécié.

Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam

La Pagode de Tu Hieu

Située au Nord du tombeau de Tu Duc, elle fût bâtie à la demande des eunuques de la Cité impériale. Ne pouvant avoir d’enfants, ils s’assuraient ainsi que des moines satisfassent pour eux au culte des ancêtres et au confort de leur existence dans l’au-delà. Recommandée par notre chauffeur, cette pagode est un lieu paisible et peu touristique, plutôt agréable à visiter.

Temple ou pagode ?

Au Vietnam, les temples ne sont pas dédiés aux divinités, mais aux génies et aux héros (l’un des plus connus étant le Temple de la Littérature, à Hanoï). Les pagodes sont elles, dédiés à Bouddha. Les Vietnamiens sont d’ailleurs très pieux, si bien que l’on peut trouver un petit autel, même discret, devant chaque boutique, chaque maison, et même le long des routes. Ils sont destinés à honorer les ancêtres.

Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam

La Pagode de la Dame céleste

Nous terminons notre circuit par la Pagode de la Dame céleste, la plus haute du pays (21m de haut). Cet ensemble de monuments bouddhiques, fondé en 1601, surplombe la rivière des Parfums. On peut y croiser une impressionnante cloche de bronze, dont le son retentirait à plus de 10km à la ronde !

La légende veut qu’il y a longtemps, sur la colline où se dresse aujourd’hui la pagode, apparût une vieille femme. Elle déclara que celui qui y construirait une pagode fonderait un puissant empire. Entendant cela, le seigneur Nguyen Hoang décida de bâtir la pagode, qu’il nomma « Dame céleste ».

Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam

Hué | Où dormir ?

Nous avons séjourné une nuit au Hué Riverside Villa, et n’avons pas été déçus ! Personnel aux petits soins, chambre lumineuse, décorée avec goût, petit déjeuner succulent (je recommande les pancakes au miel et fruits de la passion, j’en rêve encore !), et une situation parfaite au bord de la rivière des Parfums. Je ne peux pas résister à clôturer cet article avec quelques photos de la vue ☺

Tarifs : 31€ la nuit (en 2017), petit-déjeuner inclus | Plus d’infos par ici

Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam
Hué, l'ancienne capitale impériale du Vietnam

Et vous, connaissez-vous Hué ? Le Vietnam vous fait-il rêver ?

Laisser un petit mot

Don`t copy text!