Un week-end à Toulouse

Toulouse, c’est la ville où j’ai passé 4 ans de ma vie étudiante. Mais à part les soirées, la fac, et les boutiques, je dois avouer que je n’en connaissais pas grand chose ! J’ai donc profité d’un week-end en famille dans la « ville rose » pour porter un regard innocent sur la belle Toulouse. Et je n’ai pas été déçue de cette (re)découverte touristique !

Que voir à Toulouse?

1) La place du Capitole

La place du Capitole (le « Cap' » pour les initiés) est le centre névralgique de la ville. On y trouve l’Hôtel de Ville, plusieurs grandes enseignes et surtout les cafés emblématiques de la ville. C’est également de ce point central que partent les rues principales du centre historique, comme la rue Alsace-Lorraine, ou encore la rue de Taur.

Toulouse, la ville rose
Toulouse, la ville rose

2) Les berges de la Garonne

Dès le printemps, les berges de la Garonne constituent un lieu de promenade calme et agréable. Les Toulousains adorent s’étendre sur les quais aménagés, organiser une pique-nique en famille, ou simplement contempler les contours de la rive gauche.

Toulouse, la ville rose
Toulouse, la ville rose

3) Les jolies ruelles et bâtisses de briques

La ville rose doit son nom à ces petites briques en terre cuite qui ornent ses maisons comme ses monuments. En fonction des saisons et de moment de la journée, vos yeux se régaleront d’une palette de teintes allant du rose au rouge, en passant par l’orangé.

Toulouse, la ville rose

4) Les toits de Toulouse

Ce que j’adore lorsque je découvre une ville, c’est en découvrir les plus jolis points de vue et admirer le soleil se reflétant sur ses toits, le quadrillage régulier ou le tracé désordonné de ses rues, les trouées vertes des parcs, les étendues bleues des lacs et les  impressionnantes montagnes de verre et d’acier des quartiers d’affaires.

Ici, c’est ma sœur qui, la première, m’a fait découvrir un autre point de vue de Toulouse, dans le quartier de Pech David. C’est donc perchée sur cette butte, surplombant la ville rose, que nous avons pu y admirer le ciel se teinter de nuances rouges et orangées à la tombé du soir.

Les jolis toits de Toulouse

Notre logement Airbnb, enfin (je vous en reparle un peu plus bas), offrait également une vue superbe sur le quartier de la Halle aux Grains. Et l’on peut voir qu’à Toulouse, les façades ne sont pas les seules à être « roses » : les toits le sont aussi!

Les jolis toits de Toulouse

5) Le couvent des Jacobins et son cloître

L’Eglise est très belle, avec ses grands volumes, la structure de ses plafonds en palmier, et ses pierres claires teintées de couleurs chaleureuses.

La visite se poursuit par le célèbre cloître des Jacobins. Le jardin verdoyant en son centre, et les petites chapelles finement décorées sur son pourtour, font de ce cloître un havre de paix serein, chaleureux et très photogénique.

Visite du cloître : 4€

Toulouse, la ville rose
Toulouse, la ville rose
Toulouse, la ville rose

6) La Basilique Saint-Sernin

Dans cette basilique, bâtie pour accueillir les reliques de Saint Saturnin (dont le patronyme est devenu au fil du temps « Saint Sernin »), on retrouve un style similaire aux Jacobins : d’impressionnants volumes et toujours cette pierre claire parée de mille couleurs.

Toulouse, la ville rose
Toulouse, la ville rose
Toulouse, la ville rose
Toulouse, la ville rose

7) Le Musée des Augustins

Il est vrai que je ne suis vraiment pas fan d’art. Cependant, ce Musée reste un très beau musée de Toulouse. Si vous ne devez en faire qu’un, choisissez celui-ci. L’immense bâtisse qui abrite le musée inclut en son centre un joli cloître, autour duquel s’organisent les différentes salles exhibant des œuvres d’époques et de styles divers.

Toulouse, la ville rose
Toulouse, la ville rose
Toulouse, la ville rose

Entrée du musée : 5€

Toulouse c’est aussi :

  • Le musée d’histoire naturelle, rénové il y a quelques années, et le très beau Jardin des Plantes
  • Le jardin japonais, dans le quartier de Compans Cafarelli
  • La prairie des Filtres, idéale pour un pique-nique au bord de la Garonne
  • L’agréable promenade du Canal de Brienne, « petit frère » du Canal du Midi

Quelques bonnes adresses à Toulouse

Où dormir?

On ne change pas les bonnes habitudes : nous avons trouvé notre logement via Airbnb. Situé dans le quartier de François Verdier, proche de la Halle aux grains, le logement d’Eric et Mélanie est parfait : clair, spacieux et moderne, avec une vue à couper le souffle sur les toits de Toulouse. Je vous le recommande vraiment !

Tarif : environ 60€ la nuit

Où manger à Toulouse?

A l’heure du brunch

Fil à la une : ce brunch est très sympa avec un buffet sucré bien achalandé, et une très généreuse (et goûteuse) assiette salée! J’ai opté pour l’assiette anglaise, un vrai brunch d’outre-manche, mais si copieux que je n’ai pas pu terminer!

Le midi comme le soir

J’go : une institution à Toulouse, connue pour son ambiance bistrot, ses frites maison à la graisse de canard (addictives!) et son excellente viande. Une valeur sûre de la ville rose!

L’Entrecôte : cette institution toulousaine doit sa popularité à son menu unique : entrecôte de bœuf émincée, frites maison à volonté, et surtout, une sauce dont la recette est tenue secrète, plutôt grasse, mais véritablement délicieuse. Autre particularité : le restaurant ne prend pas de réservation, donc premier arrivé, premier servi!

Le Paradis du Fruit : Enfin une adresse (presque) light! Comme son nom l’indique, le produit star de ce concept est le fruit. Je vous conseille les assiettes saveur que vous pouvez composer au grès de votre appétit et de vos envies!

A toute heure

Perlette : Dans ce salon de thé au décor très chic, sucré et salé raviront vos papilles. Et si vous avez encore un petit creux, ou si leurs gâteaux vous ont rendu accro, rassurez-vous puisque vous pourrez ramener quelques pâtisseries dans vos bagages grâce à la vente à emporter!

C’est la fin de ce week-end pleins de découvertes, et d’un peu de nostalgie de ma vie dans le Sud. Pour tout vous dire, je n’avais jamais vraiment réalisé à quel point Toulouse est une jolie ville ! Avez-vous déja connu ce sentiment de redécouvrir un endroit, autrefois familier, avec un regard nouveau ?

Cet article a 2 commentaires

  1. Un beau reportage en images. On comprend pourquoi on la surnomme « La Ville Rose »…

Laisser un petit mot

Don`t copy text!